Un séjour au Japon, une opportunité de vivre des moments d’évasion

Dans l’océan Pacifique, le Japon constitue une destination parfaite pour s’évader et passer de moments inoubliables. Il est surtout connu pour ses nombreux monuments culturels, ses parcs montagneux et ses villes denses. Toutefois, d’autres endroits sont à découvrir au pays du Soleil levant. De plus, il abrite des merveilles de la nature uniques.

Visiter le fabuleux jardin de Kawachi-Fuji

Ceux qui recherchent des endroits fascinants et apaisants sont conseillés de se rendre au sud du Japon. Dans la ville de Kitakyushu, il y a le jardin de Kawachi-Fuji. Il met à l’honneur une fleur rampante appelée glycine. D’ailleurs, en japonais, cela se traduit par « fuji », d’où le nom de l’endroit. Ces plantes ont été délicatement aménagées de façon à créer une ambiance à la fois inimaginable et romantique. Au sein du parc, le propriétaire a installé un genre de tunnel d’une hauteur de 80 m. Ce dispositif est constitué de remparts, par lesquels les fleurs vont ramper pour ensuite retomber en cascade au-dessus de l’allée. Avec 150 pieds de glycines, dont certains sont âgés de plus de cent ans, une atmosphère particulière sera palpable. Toutefois, il est recommandé de visiter le lieu au moment de la floraison. Cela se passe entre mi-avril et la fin de mai.

Escalade de l’éminent Mont Fuji

Le fameux Mont Fuji figure sans aucun doute parmi les sites immanquables au pays du Soleil levant. Il est situé sur la côte sud de l’île de Honshu. Avec une altitude de 3 776 m, il offre une vue panoramique sur le paysage environnant. Tels sont les cas du lac Ashinko, des montagnes d’Hakone et de la vallée d’Owakudani. L’endroit est particulièrement apprécié par les randonneurs. En fait, son ascension est une activité très attractive. Même si cela nécessite entre et huit heures, cela en vaut vraiment la peine. Quant à la descente, elle peut durer deux à cinq heures. D’ailleurs, la saison d’escalade commence en juillet et finit en août. Pendant cette période, le climat est plus clément. Le Mont Fuji est une place populaire qui accueille du monde chaque année. Lors d’un séjour au Japon, il serait dommage de ne pas vivre des aventures sur ce sommet emblématique.

Un petit saut à Takayama pour son ambiance folklorique

Pour terminer en beauté un circuit au Japon, visiter Takayama serait la cerise sur le gâteau. Elle se localise dans la préfecture montagneuse de Gifu. Sanmachi Suji est son centre historique. En se promenant à travers ses ruelles étroites, impossible de ne pas remarquer des maisons marchandes en bois. Les touristes y verront également plusieurs petits musées. La région est connue pour son festival bisannuel qui met à l’honneur le printemps et l’automne. Il se célèbre par des défilés de chars superbement décorés et des spectacles de marionnettes. À la sortie de la ville, il y a un petit village folklorique appelé Hida Minzoku Mura. Il s’agit d’un musée en plein air parsemé de fermes au toit de chaume. D’ailleurs, les explorateurs pourront même apercevoir des artisans à l’œuvre durant leur passage. En outre, un marché fermier âgé de plus de 300 ans se tient près de Takayama.



Laisser un commentaire